Equiper ton cyclomoteur correctement

La question te paraît simple mais elle est la plus complexe car sa réponse te permettra de voyager en toute confiance sur ton véhicule, tiens-en compte.

85% des jeunes possédant un cyclomoteur ne respèctent pas toutes les conditions d'utilisations présentées ci-dessous. Et si tu ne faisais pas partis de ces personnes ? 

Choisir l'équipement adapté pour ton cyclomoteur

 

 

 

 

Le cyclomoteur doit obligatoirement être équipé :
    • d’un certificat d’assurance ;
    • d’une plaque d’immatriculation pour les véhicules mis en circulation après le 1er juillet 2004 ;
    • d’une carte grise ;
    • d’un rétroviseur côté gauche ; 
    • d’1 ou 2 feux avant et arrière ;
    • d’un feu stop ;
    • d’un avertisseur sonore ;
    • d’un indicateur de vitesse ;
    • de dispositifs réfléchissants sur les côtés, l’arrière et sur les pédales.

 

Le choix du casque c'est primordial !

 

Un casque intéral est préférable car il offre le meilleur niveau de protection, notamment du visage. Il doit obligatoirement être homologué : il porte alors la norme française. NF (étiquette verte) ou européenne E (étiquette blanche comportant un E).Au départ, il est normal que le casque serre la tête de votre enfant (qui, s’il porte des lunettes, ne doit pas les oublier pour essayer son casque)  il faut que le casque s’ajuste bien à la tête, mieux vaut qu’il serre un peu, avec le temps la garniture intérieure se tasse. L’achat d’un casque sur Internet est déconseillé, dans la mesure où il faut impérativement l’essayer.Le casque doit être correctement attaché : sans cela, il perd toute efficacité ! Après toute chute ou accident dans lequel il a été heurté, le casque doit être changé : un choc, même invisible à l’œil nu, peut lui ôter une grande part de sa fonction protectrice. Sa structure intérieure risque d’être détériorée sans que cela soit apparent.

 

L'entretien régulier

 

Comme pour une voiture, un entretien régulier doit être effectué. Cela participe grandement à la sécurité. Pensez à vérifier fréquemment :
    • la pression des pneus, au moins une fois par mois, à froid ;
    • le bon fonctionnement de l’éclairage et des clignotants ;
    • la tension et la lubrification de la chaîne.

 

Prendre un passager ou être passager

Pour prendre un passager sur son cyclomoteur, ou pour que tu deviennes passager de l’un de tes camarades, le véhicule doit avoir une homologation adéquate : le certificat de conformité doit mentionner la présence de 2 places assises y compris le conducteur.

Le passager d’un cyclomoteur est exposé aux mêmes risques que les conducteurs. Pourtant, il est souvent moins bien équipé. Vous devez donc rappeler à votre enfant que comme le conducteur, le passager doit porter un casque adapté à sa tête (jugulaire réglée et attachée), des vêtements robustes et couvrants (hiver comme été) et des gants.

Souvent, le passager n'ayant pas la même expérience du deux-roues que le conducteur, ne sait pas bien comment se comporter. Lorsqu'il transporte un passager, le conducteur doit donc lui demander de respecter quelques règles de sécurité, avant de prendre la route :
    • s'asseoir le plus près possible du conducteur pour bien sentir ses mouvements et se tenir à lui ;
    • ne pas poser les pieds par terre à l'arrêt ;
    • éviter tout geste brusque et accompagner le conducteur dans les virages.

Pour transporter un enfant de moins de 5 ans, le cyclomoteur doit disposer d’un siège conçu à cet effet et d’un système de retenue ; toutefois, transporter un enfant de moins de 10 ans est fortement déconseillé

Image de l'article

 

sécurtié 2

 

 

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site